:: Prix Récréâtrale 2024 : Appel à textes dans le cadre des récréâtrales 2024 ouvert jusqu’au 31 juillet 2024 :: :: FESPACO : Appel à films pour la 29e édition du FESPACO ouvert du 29 février au 30 septembre 2024 :: :: Burkina Academy Awards : appel à films pour représenter le Burkina Faso aux Oscars 2024. Plus d’information burkinaacademyawars@gmail.com ::

Accueil > Actualités > PAIC GC : Une mission de suivi aux projets de Faso Films et de Yennega (...)

PAIC GC : Une mission de suivi aux projets de Faso Films et de Yennega Movies

Dans le cadre du Programme d’Appui aux Industries Créatives et à la Gouvernance de la Culture (PAIC-GC), le Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT), a effectué le jeudi 19 octobre 2023 à Ouagadougou, une mission de suivi des projets de Faso Films et de Yennega Movies.

Le Fonds de Développement culturel et touristique (FDCT), en partenariat avec l’Union Européenne et la coordination du PAIC GC, organise du 10 au 27 octobre 2023, une mission de suivi des projets financés dans le cadre du 2e appel à projets du PAIC GC, cofinancé par l’Union Européenne au Burkina Faso. De ce fait, au cours de la journée du 19 octobre 2023, ce sont les entreprises cinématographiques Faso Films et Yennega Movies qui ont reçu la mission de suivi.

Ibrahim Hébié, responsable de Faso Films, a exprimé sa gratitude envers les partenaires pour leur soutien. Il s’est dit satisfait de la collaboration entre le FDCT, l’UE et son label. Son projet intitulé "Les Divers de Sakré", est une série cinématographique qui traite de faits divers vécus dans la société. Son objectif est de porter à l’écran les récits éducatifs du célèbre chroniqueur radio Seydou Ouédraogo dit « Sacré Seydou », tout en sensibilisant et en contribuant à l’amélioration du paysage cinématographique et télévisuel au Burkina Faso et dans la sous-région. Financé à plus de 44 millions, Faso Films a pu réaliser 09 épisodes et scénariser 26 épisodes.

Quant à Yennega Movies, son projet concerne la distribution et la diffusion d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques sur une plateforme de vidéo à la demande. Pour la promotrice, Hainata Larba Ilboudo, l’objectif de sa structure est de promouvoir le cinéma et les œuvres audiovisuelles burkinabè sur la scène internationale, de faciliter l’accès à ces œuvres à la fois sur le plan local et international. L’application Yennega Movies, financée à plus de 38 millions a permis d’acquérir 22 films burkinabè et de les rendre disponible sur la plateforme. Pour y accéder, un abonnement mensuel d’un coût de trois mille (3000) francs CFA est sollicité. Cet abonnement permet de suivre en ligne des films, des séries, des documentaires, des contes, des spectacles d’humours, des concerts et bien d’autres contenus spécialement africains. La plateforme compte à ce jour, plus d’une centaine d’œuvres audiovisuelles.

Au terme de la visite, la Directrice générale du FDCT, Fiohan Caryne Traoré/Béni, a exprimé sa satisfaction quant à la mise en œuvre des projets. Elle a encouragé les acteurs à respecter les procédures en matière de dépenses publiques et à fournir les pièces justificatives dans les délais. A son tour, le coordonnateur du PAIC-GC Monsieur Mambourou Soma, a félicité le FDCT pour son travail, tout en soulignant que cela garantit un accompagnement efficace des opérateurs et la satisfaction des besoins réels.

Service de communication du FDCT