:: African Culture Fund : Le projet "Muso ni Baara" lance un appel à candidatures pour les jeunes femmes désireuses de se former dans l’entrepreneuriat et le management culturel. Délai d’inscription prévu pour le 31 janvier 2024 :: :: MASA d’Abidjan : demande d’accréditation professionnelle ouverte jusqu’au 31 janvier 2024. Inscrivez vous ici : https://candidature.masa.ci/fr/2024/programadores/1/register :: :: Appel à candidatures pour les 2e et 3e cycles de formation continue dans le cadre du PAIC GC à l’endroit des acteurs culturels privés ainsi que des agents publics du MCCAT et du Conseil Régional des Hauts-Bassins. Délai de soumission prévu pour le vendredi 29 janvier 2024 à 16h30mn GMT :: :: Burkina Academy Awards : appel à films pour représenter le Burkina Faso aux Oscars 2024. Plus d’information burkinaacademyawars@gmail.com ::

Accueil > Actualités > ATTA : 65 jeunes prêts pour l’emploi à Toussiana

ATTA : 65 jeunes prêts pour l’emploi à Toussiana

La cérémonie de clôture du projet de l’Association des tailleurs, tisserands et assimilés (ATTA) a eu lieu le samedi 27 janvier 2024 à Toussiania dans la région des Hauts-Bassins. La cérémonie a été marquée par la présence de certains membres du gouvernement dont le parrain de la promotion Dr Boubakar Savadogo ministre en charge des sports qui s’est fait représenter par son homologue Roger Barro, Ministre en charge de l’Environnement.

Créé en 2002, l’association ATTA regroupe des membres qui ont pour cheval de bataille, l’auto emploi des jeunes à travers la formation et l’insertion socioprofessionnelle. L’appel à projets spécifique à la région des Hauts-Bassins a été une occasion pour l’association de soumettre son projet de renforcement des capacités professionnelles et opérationnelles des jeunes et femmes tailleurs, tisserands, teinturiers et modélistes en technique de production à grande échelle. Elle a donc bénéficié d’un financement de 8 298 890 F CFA pour la mise en œuvre de son projet.

Cet appui financier a permis, entre autres, de prendre en charge les frais de formation, l’acquisition de 5 machines à coudre, la restauration de 60 apprenants pour la teinture, le tissage et la couture.

Selon Souleymane Ouattara, président de ATTA : « Il était prévu de former 40 femmes et 20 hommes, mais nous sommes allés à 65 apprentis dont 43 femmes et 22 garçons à cause de la forte demande », s’est-il réjoui. Participant à la formation de teinture, de tissage et aussi de couture, Brigitte Sanou rêve de s’installer à son propre compte à Bobo-Dioulasso précisément à Leguema.

Pour encourager l’association à l’installation des apprenants, le ministre en charge de l’environnement, Roger Barro, représentant le parrain a en partenariat avec la ministre délégué du budget, Fatoumata Bako/Traoré ont offert une enveloppe de 1 250 000 FCFA pour l’achat de matériels pour les bénéficiaires.

Souleymane Ouattara s’est réjoui des objectifs atteint grâce à l’apport financier du FDCT dans le cadre du Programme d’appui aux industries créatives et à la gouvernance de la culture avec l’appui de l’Union Européenne.

La cérémonie a été ponctuée par un défilé de mode des tenues confectionnées par les bénéficiaires et des prestations d’artistes.

Service de communication du FDCT